// Mots-clés

Cambodge

5 billets

Dans cette rubrique consacrée au génocide cambodgien, nous vous proposons notamment de suivre trois articles (un par décennie : 1990, 1999, et 2009) consacrés au soutien des Khmers rouges par l’occident.

Articles

Cambodge : les armes de l’hypocrisie

Après avoir fait un bilan accablant du génocide perpétré par le régime de Pol Pot, John Pilger et David Munro, deux journalistes britanniques, poursuivent l’enquête dans "Cambodge, la trahison", où ils dénoncent le soutien de l’occident aux Khmers rouges. Preuves à l’appui. Ce documentaire a été diffusé le 19 décembre 1990 sur M6. Article d’Annick Peigné-Giuly, 19 (...)

Les Khmers rouges ouvrent le bal des faux-culs

Tout le monde a exigé la condamnation des anciens responsables du génocide cambodgien. En oubliant que les Etats-Unis, la Chine, la France et l’Onu les ont soutenus pendant dix ans. Belle brochette d’hypocrites. les Américains, les Français, l’ONU, tout le monde. Il a suffi que deux chefs historiques des Khmers rouges se rendent, le jour de Noël, pour que (...)

Khmers

Billets d’Afrique et d’ailleurs n°16, novembre 1994 Au-delà de l’épithète Khmers noirs dont on a affublé le FPR, on sait les rapprochements constants qu’à tort ou à raison suscitent les situations rwandaise et cambodgienne. Dans ce môle extrême-oriental de la francophonie, Paris apporte au gouvernement de Phnom Penh un soutien militaire contre les Khmers rouges - (...)

La dernière "bavure" de Chomsky

Chomsky, probablement un des intellectuels de gauche les plus lus au monde, vient de préfacer The Politics of Genocide d’Edward S. Herman et David Peterson. L’argument du livre est que tout massacre fait par les ennemis des USA est présenté comme un génocide par les médias alors que ceux faits par leurs amis ne sont pas condamnés. Conclusion de la préface de (...)

Mais où sont les complices des Khmers rouges ?

John Pilger | Phnom Penh Post | 24 févr. 2009 http://courrierinternational.com/ar... Au moment où le premier procès d’un ancien responsable khmer rouge s’ouvre, un spécialiste de la question s’interroge sur l’absence de certains dirigeants occidentaux, qui ont pourtant soutenu le régime de Pol Pot. Dans l’hôtel où je logeais, à Phnom Penh, les femmes et les (...)